Regarder en arrière, puis en avant.

Par Camille G. Jobin

Au début de la session d’automne 2019, je n’avais encore qu’une idée vague du travail que représente la rédaction d’un mémoire de maîtrise. Maintenant que l’année scolaire touche à sa fin, je me sens plus en confiance en reflétant sur le cheminement effectué par ma réflexion. Si à l’automne j’avais l’impression de me présenter en cours avec un projet solide, la chercheuse qui termine sa scolarité en a maintenant un qui s’est grandement précisé. Je me retrouve aujourd’hui avec un sujet centré sur les employeuses et leur perception du service domestique: La demande des Québécoises de la ville de Québec en matière de service domestique entre 1950-1990.

À ce sujet, le test effectué dans les sources aura permis de prendre conscience des possibles qu’offre mon corpus de source. C’est avec regret que j’ai dû renoncer à me concentrer sur les travailleuses issues de l’immigration. Il ne m’aura pas été possible de déceler suffisamment leur présence dans les annonces classées du journal Le Soleil. Cependant, cet exercice a permis de découvrir d’autres avenues intéressantes. En effet, les petites annonces me sont apparues comme un outil d’analyse intéressant dans la compréhension des employeuses et de leur perception du service domestique. Le vocabulaire mobilisé dans les offres d’emplois se montre particulièrement révélateur à ce sujet. De plus, les adresses qui sont révélées dans ces annonces pourraient également permettre de s’intéresser aux effets de voisinage et de localiser les quartiers qui ont recours aux services domestiques. Cette tâche de géolocalisation ajoutera certainement un défi à ma collecte de donnée, mais pourrait s’avérer lucrative.

Cette réorientation m’a demandé de redéfinir la période à l’étude puisque l’originale se fondait sur les politiques fédérales d’immigration. Le test dans les sources avait aussi révélé une sous-estimation du nombre d’annonces classées présentes par numéro. Pour remédier à cette surabondance, la période a dû être réduite à 1950-1990, et le nombre de numéros étudié vu à la baisse. Ce seront seuls deux samedis par années qui seront étudiées.

Cet été, il me faudra me familiariser avec le genre des annonces classées. Apprivoiser ses particularités et cerner les normes qui régissent ce genre codifié me permettront de mieux cerner le vocabulaire mobilisé par les employeuses. Il me faudra également apprivoiser le logiciel FileMaker afin de concevoir une base de données en mesure de répondre à mes besoins. Il serait également pertinent de consulter des numéros du Soleil à différentes périodes avant de concevoir une grille d’analyse qui s’avèrerait trop rigide. Comme objectif, je vise avoir débuter mon dépouillement. J’aimerais également cibler quelques articles parus dans le Soleil ou dans la revue Châtelaine traitant du service domestique et qui pourraient venir bonifier mon corpus. Évidement, il me faudra lire, lire et re-lire tout ce qui apparaît pertinent au regard de ma problématique.

J’entame donc une nouvelle étape dans la réalisation de mon mémoire, une étape qui s’annonce marquée par un profond isolement. La rédaction étant déjà une période marquée par une grande solitude, il me faudra être prudente afin de ne pas m’y perdre.